Quelles sont les conditions pour travailler en tant qu’étudiant?

L'été a commencé et cela veut dire que les étudiants vont de nouveau travailler dans différents secteurs. Comme nous avons beaucoup d'expérience avec le travail jobiste chez Peps, nous partageons les conditions pour travailler en tant qu'étudiant.

Tes droits et obligations en tant qu'étudiant jobiste

Si tu travailles comme étudiant jobiste, il y a un certain nombre de choses que tu dois savoir. En effet, comme c'est le cas avec un job classique, tu es soumis à toute une série de règles.

Puis-je travailler comme étudiant ?

Tu peux travailler comme étudiant à partir de 16 ans. Si tu as 15 ans et que tu as suivi les deux premières années d'étude de l'enseignement secondaire, tu peux également travailler comme étudiant. Si tu n'es plus soumis à l'obligation scolaire (+ 18 ans), tu peux encore travailler comme étudiant uniquement si tu suis encore des cours. Si tu suis un enseignement à temps partiel, il existe certains cas où tu ne peux plus travailler comme étudiant.

Combien de jours puis-je travailler ?

L'Etat t'accorde 475 heures calendrier par an pendant lesquels tu peux travailler comme étudiant. C'est ton contingent. Tant que tu ne dépasses pas ces 475 heures, tu paies moins de cotisations sociales qu'un travailleur ordinaire. Grâce à l'application Student@work, tu peux vérifier le nombre de jours restants.

Puis-je travailler plus de 475 heures ?

Tu souhaites travailler plus que les 475 heures attribués par l'Etat ? C'est possible, mais alors tu perds l'avantage des cotisations sociales réduites. A partir de la 476ème heure de travail, les cotisations sociales normales sont dues. Attention : même en cas de dépassement du contingent, tu conserves le statut d'étudiant et tu restes soumis au contrat d'occupation d'étudiant.

Le travail étudiant se limite-t-il à l'été ?

Depuis 2012, le travail étudiant n'est plus du tout lié à une saison. C'est toi qui choisis quand tu travailles et pendant combien de temps. Tu veux vendre des glaces pendant 475 heures en été ? C'est possible. Tu as envie de garder quelques jours en fin d'année pour gagner un peu d'argent en travaillant comme Père Noël ? Aucun problème. Quoi que tu fasses, veille simplement aux choses suivantes :

  1. ne dépasse pas ton contingent ;
  2. donne la priorité à tes cours et autres activités scolaires; pendant celles-ci tu ne peux pas travailler comme étudiant.

Est-ce qu'en tant qu'étudiant jobiste je peux travailler auprès de plusieurs employeurs et/ou d'une agence d'intérim ?

Oui, tu peux rester auprès du même employeur ou passer d'un job à l'autre. L'Etat t'octroie 475 heures de travail par an, peu importe l'endroit où tu travailles pendant ces 475 heures. Veille toutefois à toujours avoir un contrat avec ton employeur.

Payer moins de cotisations sociales, est-ce légal ?

Aucun problème, tu ne sors pas du domaine de la légalité. Le règlement des cotisations sociales réduites sur le travail étudiant constitue une exception prévue par la loi.

Dois-je avoir un contrat d'étudiant avec mon employeur ?

Tu dois conclure un contrat écrit à durée déterminée avec ton employeur. Ce contrat doit être signé par toi-même et par l'employeur. Tu dois aussi recevoir une copie de ce contrat. Un contrat d'étudiant constitue une garantie de tes droits et obligations et est donc très important. Tu conclus le contrat pour une durée maximale de 1 an. A partir du moment où tu as travaillé plus d'un an chez un employeur, ton contrat est considéré comme un contrat de travail normal. Après cela, tu ne pourras plus conclure un nouveau contrat d'étudiant avec cet employeur.

Est-ce que je peux rompre le contrat ?

C'est possible, mais tu dois respecter un délai de préavis. Si la durée de ton contrat est d'un mois ou moins, le délai de préavis sera de 1 jour. Si tu as conclu un contrat pour plus d'un mois, tu devras respecter un délai de préavis de 3 jours. Le préavis entre en vigueur le lundi suivant la semaine où tu as communiqué la rupture du contrat à ton employeur.

Est-ce que mon employeur peut rompre le contrat ?

C'est possible, mais il doit respecter un délai de préavis. Si la durée de ton contrat est d'un mois ou moins, le délai de préavis sera de 3 jours. Si tu as conclu un contrat pour plus d'un mois, l'employeur doit respecter un délai de préavis de 7 jours. Le préavis entre en vigueur le lundi suivant la semaine où l'employeur t'a communiqué la rupture du contrat.

Le contrat d'étudiant peut-il comporter une période d'essai ?

Oui, cette période d'essai sera au minimum égale à 7 jours et au maximum à 14 jours.

Combien vais-je gagner ?

Dans la plupart des secteurs, des conventions collectives de travail sont conclues et des salaires (minimums) sont définis.

Brut et net : quelle est la différence ?

Le salaire brut est le salaire que l'employeur doit te payer. Le salaire net est ce qui te reste une fois que les cotisations sociales et les impôts (précompte professionnel) ont été déduits de ton salaire brut. Si tu ne dépasses pas ton contingent en tant qu'étudiant, seule une cotisation de solidarité pour la sécurité sociale sera déduite de ton salaire brut. Cette cotisation s'élève à 2,71% de ton salaire brut et ton employeur paie lui aussi une cotisation de solidarité (5,42% de ton salaire brut). Dans la plupart des cas, tu ne dois payer aucun impôt grâce à cette cotisation, mais tu dois tout de même introduire une déclaration d'impôts.

Ai-je droit à des vacances et à un pécule de vacances ? Qu'en est-il des jours fériés ?

Les vacances et le pécule de vacances sont réservés aux travailleurs qui paient des cotisations sociales normales. Si tu ne dois payer qu'une cotisation de solidarité, tu n'y as pas droit. Il en va autrement pour les jours fériés légaux (Noël, Pâques, fête nationale,...).

Mes parents doivent-ils payer plus d'impôts si je travaille comme étudiant ?

Pas nécessairement. Tant que tu es ‘à charge’ (dépendant financièrement) de tes parents, ceux-ci paient moins d'impôts. Tu travailles comme étudiant et ton salaire dépasse un certain plafond ? Dans ce cas, tu n'es plus considéré comme étant à charge et tes parents paient donc plus d'impôts. Les plafonds changent chaque année.

Mes parents conservent-ils les allocations familiales si je travaille comme étudiant ?

Si, au cours des premier, deuxième et quatrième trimestres, tu n'as pas travaillé plus de 240 heures, tes parents conservent le droit aux allocations familiales. Si tu travailles plus de 240 heures, tu ne perçois pas d'allocations familiales pour le trimestre au cours duquel tu as trop travaillé.

Pour plus d’informations, n’hésite pas à aller sur ce lien ! : https://www.studentatwork.be/fr/index.html




Date de publication: 23 juin 2022